in

Rentabilité d’un investissement immobilier : toutes les données utiles !

comment-calculer-rentabilite-investissement-immobilier

Les investissements ont des objectifs variés en termes de retour sur investissement. Si pour certains, la motivation première est la transmission d’un patrimoine à leurs descendants, pour d’autres, cela constitue davantage une rente locative qui est immédiate et il y a ceux pour qui il s’agit d’un complément de retraite. Ce qui rejoint tous ces points, c’est la rentabilité de leurs investissements et c’est pour cette raison qu’on va essayer d’apporter tous les éléments de réponse pour faire le calcul de ce rendement qui est un point essentiel.

Qu’est-ce que la rentabilité locative d’un bien immobilier ?

Également appelé rendement locatif, c’est une notion primordiale dans toutes les stratégies d’investissement immobilier. En effet, pour tous les investisseurs qui souhaitent placer leur argent sur un bien immobilier locatif, il leur est indispensable de calculer la rentabilité de leur opération.

Cela dit, il faut savoir qu’il est également possible d’affiner ce calcul en y intégrant d’autres éléments du projet qui vont avoir une incidence financière, et cela, sur le plus ou moins long terme. C’est là qu’on parle d’un rendement locatif net d’impôts ainsi que des charges. Pour être plus explicite, la rentabilité d’un investissement immobilier permet l’évaluation de ce placement. Elle correspond à sa performance en déterminant le rapport entre le coût du placement, mais aussi ce qu’il va rapporter.

Intérêt du rendement locatif d’un bien immobilier

Pour les investisseurs dans l’immobilier, la rentabilité locative est un élément capital à prendre en compte avant l’achat, et cela, dans l’objectif de le louer pour en tirer les profits les plus intéressants. Cependant, il faut savoir que les sentiments liés à ce type de placement sont différents puisqu’il y a deux cas possibles :

  • Un achat pour la location ;
  • Un achat pour se loger.
A lire aussi :   Comment viser la bonne stratégie d'investissement ?

Ainsi, en plaçant son argent dans un bien immobilier qui peut être soit un appartement, un studio ou encore un immeuble, un bureau, un parking ou un commerce, le calcul du rendement annuel est nécessaire pour connaître ce qu’il va rapporter sur une année. Cette rentabilité se calcule en pourcentage et sur la base du montant investi.

Calcul du rendement locatif d’un bien immobilier

La rentabilité locative varie selon le type de bien immobilier ainsi que son état. En effet, les grandes surfaces par exemple affichent une rentabilité qui est inférieure à celle des studios ou bien des deux-pièces. Additivement à cela, un bien immobilier qui est en bon état se loue plus cher et dans le cas du meublé, les prix grimpent avec des meubles de qualité et une belle décoration coûteuse. En outre, ce rendement locatif est aussi différent selon les pays et les villes puisqu’il suit la vitalité du marché et là aussi si on prend une capitale avec un mètre carré qui est très élevé, la rentabilité est faible alors qu’elle est plus importante dans certaines villes de Province tels que Toulouse, Marseille ou encore Le Havre ou bien Le Mans.

Connaître le taux de rendement d’un bien immobilier

Il est important de préciser que la rentabilité locative d’un investissement immobilier se calcule de deux façons : en brut ou bien en net. Dans le premier cas, ce rendement prend en compte le prix du bien immobilier ainsi que le montant des loyers comme suit :

Rentabilité locative brute = [( loyers mensuels x 12 ) / prix d’achat du bien immobilier] x100

A lire aussi :   Comment viser la bonne stratégie d'investissement ?

On va prendre un exemple avec un prix d ‘achat qui est de 300 000 € pour un studio incluant les frais de notaire, d’agence et ceux du dossier bancaire. Ce bien est à Paris et l’investisseur le loue à 900 € mensuellement. Ainsi :

Rentabilité locative brute =[( 900 x 12 ) / 300 000] x100 = 3,6 %

Pour ce qui est du calcul de la rentabilité locative nette, il se fait sur la base du bien immobilier ainsi que les loyers en plus des taxes foncières et les charges qui sont non récupérables ainsi que les frais de gestion. Pour mieux comprendre, on va reprendre l’exemple cité plus haut pour la location du studio parisien. On va retrancher 350 € pour la taxe foncière ainsi que 8 % pour les frais de gestion et 450 € de charges non- récupérables. On obtient : ( 900×12 ) -350-864-450= 9136 €.

Rentabilité locative nette = ( 9136 /300 000 )x 100 = 3,045 %

Que pensez-vous ?

comment-avoir-ventre-plat-accouchement

Comment avoir un ventre plat après l’accouchement ?

coupes-menstruelles-bio

Où trouver des coupes menstruelles bio ?