Résultats Loto et super Loto 2017

Voici les derniers résultats du LOTO en Mars 2017 :

[wp_ad_camp_1]

DateTirage lotoJokers+10 numéros à 2000€
Samedi 25 Mars 20172-5-8-43-49 N° chance 1
6 686 906E 4467 6608 E 8688 9005
G 5938 9337 H 4932 9751
H 7614 2551 H 8303 7561
I 3088 0246 M 6364 1542
Q 6886 5431 V 6580 8868

Le Loto en France

Le Loto réunit des millions de joueurs qui se lancent tous à la conquête d’une cagnotte de plusieurs millions. Les règles et les principes du jeu ne varient pas beaucoup d’un pays à l’autre, mais la législation en la matière en France est assez particulière.

Quelles sont les règles en vigueur en France ?

C’est la Française des Jeux (FDJ) qui gère l’industrie des jeux basés sur les pronostics sportifs et des jeux de hasard. Cet organisme gère donc le Loto, qui a vu le jour dans le pays en juillet 1973. Le loto avait alors pour but de suppléer la loterie nationale en perte de vitesse face à l’arrivée du tiercé. Le loto s’est décliné en 2 formules différentes depuis sa création. Dans la première formule en vigueur jusqu’en 2008, chaque joueur devait choisir 6 numéros sur 49 possibles.

En 2008, le nouveau principe consiste à choisir plutôt 5 numéros de 1 à 49, puis 1 numéro dit « Chance » parmi 10 autres prévus. La loi prévoit aussi que la mise maximum d’un joueur pour n’importe quel tirage de loto ne dépasse pas 20 euros pour l’ensemble des cartons de pari. La législation accepte par ailleurs que les tirages de loto soient organisés dans un but sportif, social, culturel ou scientifique.

Cependant, elle réprouve officiellement le fait de mettre en jeu de la volaille vivante, de l’argent, ou encore du gibier. Il est enfin possible d’organiser des lotos traditionnels au sein d’associations légales, tant qu’elles ne sont pas ouvertes au grand public.

La révision de 2008 a aussi institué une modification de la fréquence des tirages. On est donc passé de 4 tirages par semaines (à raison de 2 le mercredi et de 2 le samedi) à seulement 3 tirages, soit chaque lundi, mercredi et samedi. Le jeu inclut en outre un système de roll-over ou report.

Selon ce principe, la cagnotte du premier tirage doit s’élever à 2 000 000 d’euros au moins et augmenter d’au moins 1 million à chaque tirage s’il n’y a aucun gagnant au premier rang (c’est-à-dire un gagnant qui a obtenu tous les bons numéros en plus du numéro chance). Enfin, après 34 tirages non-gagnants consécutifs, le Loto s’engage à verser le résultat de la Super cagnotte aux gagnants du rang inférieur le plus proche dans lequel on trouve au moins un joueur ayant obtenu les bons numéros.

Dans l’ensemble, une grille de loto est assortie d’un résultat à peu près identique : 83 % des mises environ sont perdantes, 9 % des jeux remboursés et un peu plus de 7 % seulement des mises sont gagnantes.

Le principe de la mise

Une grille de loto est composée de plusieurs numéros. Le prix d’une grille est fonction du nombre de numéros choisis et le nombre de numéros de chances multiplié par 2. Par exemple, un joueur peut choisir 3 grilles de 5 numéros auxquels il additionne 3 numéros « chance ».

Il paiera 18 euros (3x3x2). Les bulletins de jeu sont généralement validés dans un point de vente de la Française des jeux avant 20 heures, puisque le tirage a lieu aux alentours de 20h30 sur des chaînes de télévision en France (France 2 ou TF1 plus récemment).

Au total, 53 % des mises sont potentiellement redistribuées aux joueurs en fonction du rang obtenu et des possibilités de gains. On estime par exemple que les joueurs du premier rang qui obtiennent les 5 numéros en plus du numéro Chance reçoivent près de 10 % de ce montant (9.99 % exactement).

Ceux du rang 2 qui obtiennent 5 bons numéros sans numéro chance reçoivent environ 1.28 % du montant dévolu aux récompenses. Ceux qui trouvent les 4 bons numéros dans l’ordre en plus du numéro chance, mais sans avoir trouvé le premier bon numéro reçoivent 0.77 % du montant reversé.

Ceux qui ne trouvent que les 4 derniers bons numéros reçoivent 3.48 % desdits montants.
Des options supplémentaires pour attirer plus de joueurs
Depuis 2012, la Française des Jeux met en place des offres complémentaires visant à rendre le jeu plus attractif. Les joueurs profitent notamment de 3 nouvelles options :
• L’offre Double Chance qui permet de profiter d’un second tirage immédiat
• L’offre Compte Double qui permet effectivement de doubler ses gains
• L’offre Duo qui permet de mutualiser les numéros choisis sur chacune des grilles

Par conséquent, chaque offre se compose principalement d’un bulletin classique et d’un bulletin multi-options. En fonction du nombre de bons numéros trouvés, les chances de gains sont plus ou moins importantes. Avec l’option double-chance par exemple, 5 bons numéros trouvés et un numéro de chance sur une grille multi-options donne droit à 1 million d’euros. Pour 5 bons numéros trouvés, le montant s’élève à 100 000 euros. 4 numéros trouvés donnent droit à 500 euros. Et pour 3 numéros exacts, les joueurs toucheront souvent 30 euros.

Par ailleurs, que le joueur ait remporté un gain ou non, son bulletin de jeu reste valable pour le tirage classique.
En 2015, la FDJ a franchi un nouveau palier permettant une fois de plus d’attirer de plus en plus de joueurs. Ainsi, les joueurs peuvent s’associer officiellement et utiliser un ticket sur lequel ils jouent à plusieurs. Des jurisprudences ont établi le fait que les gains obtenus à la suite de ce type de jeux doivent être partagés entre les joueurs par celui qui a joué au nom du groupe.

Quid de la fiscalité sur les gains ?

Alors que certains pays le font, la France n’impose pas les gains obtenus dans le cadre de jeux d’argent tels que le loto. En revanche, les gains relativement importants doivent absolument être placés en banques et soumis à l’impôt sur la fortune. Et si vous décidez d’épargner les intérêts annuels obtenus à la suite de ce placement, ceux-ci seront naturellement imposables. En effet, les bénéficies obtenus dans ce cadre là sont considérés comme des revenus soumis à l’impôt. Par ailleurs, lorsque le gagnant fait don de ses gains à l’un de ses proches, l’imposition s’effectue de facto et peut être très élevée.